SING’IN, programme à partir de la méthode VOCES8, a pour principal objectif de rendre le chant choral accessible aux jeunes en milieu scolaire.

Notre ambition est de mettre le chant au cœur du parcours éducatif, et de permettre à chaque jeune de s’émanciper, s’épanouir, se dépasser.

Grâce à un cursus d’apprentissage collectif de 6 mois, plus de 300.000 enfants dans le monde, ont déjà bénéficié d’ateliers de chant animés par des professionnels ayant pour finalité de partager la scène lors d’un concert avec VOCES8 ou APOLLO5 deux ensembles vocaux de renommée internationale.

Des chorales amateurs adultes ont la possibilité de rejoindre le programme afin d'en faire un projet transgénérationnel.

 

En France, le programme existe depuis 2015 et plus de 10.000 enfants ont déjà bénéficié de ces ateliers. L'association SING'IN a été créée en 2020 pour donner une véritable structure à ce projet et accélérer son développement en France. Notre objectif est d'atteindre 10.000 enfants par an d'ici 4 ans.

SING'IN est la réponse au plan chorale

Les ministères de l’Éducation Nationale et de la Culture ont présenté le "plan chorale" en décembre 2017. Il s’agit d’un plan
ambitieux pour développer les chorales sur le temps scolaire. Un plan devenu une priorité Nationale dans le primaire et les
collèges. Alors que le chant est reconnu comme un puissant vecteur d’innovation pédagogique, en 2018, seuls 10% des élèves ont participé à une chorale dans les collèges.

Le "plan chorale" : une priorité donnée à la musique | Ministère de l'Education Nationale de la Jeunesse et des Sports

Le chant choral, un vecteur d'émancipation ?

Guide 2020 du Ministère de l'Education Nationale
PDF – 6,1 MB 117 téléchargements

Les bienfaits du programme

► Apprentissage du chant, sans connaissance du solfège

► Apprentissage du travail en groupe

► Accès aux langues étrangères par le chant, vivre un projet interculturel

► Découverte et expression des émotions, développement de l’esprit critique

► Accès à une expérience créative positive, partage du sensible

► Aisance dans le travail corporel

► Côtoyer des stars du chant, des œuvres et des artistes

► Découvrir la scène et des lieux de culture

► Partager avec sa famille, ses proches

► Expérimenter le spectacle autrement

► Favoriser les relations sociales en partageant le projet avec des chorales adultes, vivre un projet inter-générationnel

Une méthode d'apprentissage innovante

V 8 Method FR
PDF – 124,7 KB 132 téléchargements

Notre répertoire

Le programme musical, à la base des ateliers et des concerts de restitution, est sélectionné avec soin par Paul Smith. Il puise dans un large répertoire allant du grégorien à la création contemporaine en passant par les musiques du monde. Il est adapté au niveau des enfants, au contexte local, et à leur progrès d'une année sur l'autre.

 

Exemple du répertoire 2019 : Equinoxe la Nature la Vie et L'univers

Paul Smith
In Paradisum/Iayyo (Avec la chorale)
Thomas Tallis
O Nata Lux
Jonathan Dove arr. Paul Smith
Music on the Waters (Avec la chorale)
Jonathan Dove
In Beauty May I Walk
Traditionnel arr. VOCES8
Gaudete (Avec la chorale)
Philip Stopford
Ave Maris Stella
Chant
Requiem Aeternam
Gabriel Fauré arr. Barnaby Smith
Pie Jesu
Benjamin Britten
Hymn to the Virgin
Bobby McFerrin, Yo-Yo Ma, Roger Treece, arr. Paul Smith
Grace (Avec la chorale)
Antônio Carlos Jobim arr. Naomi Crellin
One Note Samba
Luis Demetrio and Pablo Beltrán Ruiz arr. Alexander L’Estrange
Sway
Traditionnel - Gweneth Herbert arr. Paul Smith
Baiskeli (Avec la chorale)
Jill Scott arr. B Morgan
Golden (Avec la chorale)

Le dossier de diffusion

Dossier Diffusion SINGIN
PDF – 2,4 MB 143 téléchargements

Ils ont adopté SING'IN

CCR Les Dominicains de Haute-Alsace

Festival de la Vézère

Folles journées de Nantes

Orchestre d’Auvergne

Flâneries Musicales de Reims

Trident –Scène Nationale de Cherbourg

Philharmonie de Paris

Festival de l'Epau

Festival de Saint Denis

l’ADAMA, Association pour le Développement des Activités Musicales dans l’Aisne

Témoignages

SYLVIE PLAS
PRINCIPALE DU COLLÈGE DE BRIVE

• « Nous avons cette année pour la première fois répondu à une proposition de partenariat émanant du Festival de la Vézère. L’objectif de cette action était ambitieux : faire chanter, en langue étrangère, cent quarante enfants issus des classes de CM1-CM2 de l’école des Buges et des trois classes de sixième du collège Gaucelm Faidit, d’Uzerche sous la direction de VOCES8.
• Les deux établissements scolaires sont situés dans une zone rurale, marqués par un taux important de catégories socio-professionnelles défavorisées et un accès très inégal, plutôt limité, à la culture, particulièrement à la culture classique. Il est donc fondamental dans la perspective du
parcours d’éducation artistique et culturelle de chaque élève de pouvoir mettre en œuvre des actions et des partenariats permettant une véritable ouverture culturelle de qualité .
• Les différents ateliers menés par Paul Smith, en collaboration avec les enseignants, ont pu permettre à nos jeunes élèves de découvrir de façon ludique une culture musicale très éloignée de leur univers quotidien et de développer leur sensibilité artistique. Ils ont également pu mesurer combien qualité, effort et exigence conduisent, par l’engagement, au plaisir de la performance. Le travail sur la mémorisation des textes en anglais a également donné lieu à un réinvestissement au sein des autres disciplines, faisant de ce projet un travail interdisciplinaire, tout en rapprochant deux univers qui ne se côtoient pas toujours, des artistes classiques et des enseignants, autour de thématiques communes, culturelles mais aussi pédagogiques, pour le plus grand bénéfice des élèves.
• Par ce projet, grâce à l’implication du programme Vivendi Create Joy, à la qualité exceptionnelle des VOCES8 et à l’engagement des équipes et des partenaires locaux, des barrières sont tombées, nos jeunes élèves ayant compris qu’aucune culture ne leur était inaccessible. Dans le
plaisir de partager, le respect des autres, ils ont aussi pris confiance en eux, fiers, à juste titre, d’avoir dépassé leurs limites dans une remarquable performance collective. Le concert final, réunissant sur un programme classique et pédagogique, six cents spectateurs à la halle Huguenot d’Uzerche, fut un temps fort, à la fois de notre année scolaire , mais aussi de la vie culturelle locale.
• Nous avons réalisé que ce projet n’a été faisable que grâce au soutien du programme Vivendi Create Joy et les en remercie. En espérant que cette belle aventure pourra nous être proposée à nouveau l’année prochaine dans les mêmes conditions, nous souhaitons de tout cœur la renouveler voire l’amplifier, tellement l’expérience a été importante et intéressante pour nos élèves.
• En tant que chef d’établissement, c’est donc un plaisir de témoigner de l’extraordinaire richesse de cette aventure collective, qui fut pour chacun des acteurs, enfants comme adultes, source d’épanouissement personnel et de plaisir musical et que nous avons à cœur de pouvoir poursuivre
pour explorer maintenant d’autres facettes du chant choral et contribuer à former des jeunes aux goûts musicaux éclairés, et peut-être aussi, qui sait, certains des talents de demain. »

JEAN-MICHEL VERNEIGES
directeur de l’ADAMA

• « La continuité dans l’Aisne du projet « SING’IN», a permis d’ancrer cette action dans le territoire et de renforcer sa crédibilité auprès des partenaires institutionnels et de l’Etat, qui l’inscrit désormais dans le plan chorale des Ministères de la Culture et de l’Education Nationale. Amplifié en 2018 avec le groupe APOLLO5, le projet a été diversifié dans son
implantation, avec l’adjonction du secteur de Vervins
à ceux de Laon et de Soissons qui ont pérennisé leur participation. En 2019, les deux groupes vocaux sont
à nouveau impliqués à travers des interventions réparties sur le premier semestre, aboutissant à deux concerts publics à Soissons et à Laon. Autour de ces centres, le renouvellement et le renforcement des effectifs concernent cette année des collégiens de Braine, Chauny et Saint
-Gobain, pour atteindre environ 400 enfants. L’évaluation de ce dispositif par rapport à l’expérience déjà acquise, confirmée par l’observation des ateliers en cours, témoigne clairement de la réalisation des objectifs en termes d’accès de publics empêchés ou défavorisés, comme d’élargissement de la base sociologique concernée par une pratique culturelle.
• La transversalité du projet, conjuguant la musique vocale et la pratique de l’anglais, ouvrent en outre dans les collèges des opportunités pédagogiques dépassant le simple cadre artistique initial. Il s’agit donc d’un projet éducatif à part entière, reconnu comme tel par les
pédagogues qui l’accompagnent dans les établissements, cristallisant en outre des notions de citoyenneté, de responsabilité individuelle et collective ainsi que d’exigence qualitative. La mixité des intervenants mobilisant artistes professionnels et enseignants spécialisés, ainsi que le concept de partage de la scène entre les élèves et les ensembles vocaux, représentent en outre des atouts en matière de découverte et d’ouverture. Les concerts
publics représentent pour leur part non seulement l’aboutissement légitime du travail de l’année, mais aussi un outil efficace de mobilisation des familles autour de l’activité artistique de leurs enfants, favorisant en outre leur fréquentation de lieux culturels dédiés et la rencontre de publics plus familiarisés avec ce domaine.»